Make your own free website on Tripod.com

patricelepine

Lysistrata

Acceuil
Le projet
Aristophane, sa vie.
La guerre du Péloponnèse
Lysistrata
Michel Tremblay
La guerre en Irak

            La pièce Lysistrata est jouée en 411 avant Jésus Christ. Elle se situe 6 ans avant la fin de la guerre du Péloponnèse. Celle-ci dure depuis 21 ans et on sent, à l’intérieur de la pièce d’Aristophane, une sorte d’épuisement par rapport à la guerre. Il insiste de façon comique bien sûr pour le retour de la paix. Lysistrata est une athénienne, femme d’un grand général. Elle appelle les femmes de Sparte, de Béotie, de Corinthe à la joindre dans un plan qui ramènera la paix. Ce plan est simple, elles doivent s’abstenir de rapports sexuels avec leurs hommes et occuper l’Acropole d’Athènes. C’est à cet endroit que se situes les ressources monétaire pour faire la guerre. Certains pensent que la pièce Lysistrata est un symbole précurseur du féministe d’aujourd’hui, mais il ne faut pas prendre notre auteur pour un homme qui fait l’éloge des femmes. Il montre son estime pour elle c’est vrai, mais il expose également leurs faiblesses. Aristophane se sert de Lysistrata pour critiquer les buts de la guerre.

lysistrata.jpg

 En effet, il est un pacifiste exemplaire. Malgré le fait qu’il ne propose pas de solutions à la guerre, il la condamne et il se sert du contexte conflictuel du Péloponnèse pour mettre les femmes de l’avant. Les thèmes de Lysistrata peuvent sembler tourner tous autour du sexe, mais il faut regarder la pièce dans son contexte et voir que ce n’est qu’un prétexte pour critiquer les hommes et leurs égaux de guerriers. À travers du personnage de Lysistrata, Aristophane se fait porte-parole de toutes les épouses et les mères de la Grèce. Se sont les autres personnages qui apportent le côté comique et sexuel, pas son héroïne. En dessous de ces couches disgracieuses se cache un discours plus intéressant qui peut encore être d’actualité actuellement.