Make your own free website on Tripod.com

patricelepine

Michel Tremblay et André Brassard, l'adaptation.

Acceuil
Le projet
Aristophane, sa vie.
La guerre du Péloponnèse
Lysistrata
Michel Tremblay
La guerre en Irak

tremblay222.jpg
Michel Tremblay

            Comme il a été démontré plus tôt, il est évident qu’Aristophane amène plus souvent qu’à son tour des allusions sexuelles déplacées. Il faut dire qu’en 411 avant Jésus-Christ, les valeurs ne sont pas les même. Le niveau d’humour se si situe dans la farce grasse et facile. Il n’en reste pas moins que le fond de Lysistrata est très intéressant. Voilà ce à quoi se sont intéressés Michel Tremblay et André Brassard. Remettons tout cela en contexte brièvement, nous sommes en 1969, le féministe est très à la mode et la guerre controversée du Vietnam ébranle le monde. Michel Tremblay et André Brassard voient dans Lysistrata des thèmes qui peuvent être en lien avec ces causes. Il est évident qu’ils ne peuvent monter la version originale. Elle comporte trop d’atteintes à la dignité, autant les femmes peuvent être mises en haute estime, autant elles peuvent être ridiculisées de façons disgracieuses. Par contre, une adaptation serait très intéressante et d’actualité.

andrebrassard.jpg

   

            Le travail consiste à rendre la pièce moins scatologique et plus accessible au grand public. Dans l’adaptation, il n’y a pas de jeux de mots qui font référence au sexe, les hommes n’arrivent pas en érection lors de leurs interventions par exemple. Si on lit la version originale et la version de Tremblay et Brassard, on peut constater que l’histoire reste relativement la même, mais les dialogues ont complètement évolué.  La présence des hommes est plus remarquable dans l’adaptation que dans la version originale on les voit prendre goût à la guerre. La place des femmes est mise de l’avant en 1969. Le contexte de guerre reste parallèlement toujours très actuel. On pense au Vietnam et même aujourd’hui celle en l’Irak. Donc, la pièce Lysistrata est très intéressante à produire et à adapter pour Michel Tremblay et André Brassard. Elle est crée au centre national des arts d’Ottawa le 2 juin 1969.

La guerre en Irak